Primaires Républicaines vs. Barack Obama

Alors que démarrent les primaires républicaines américaines dans le Caucus de l’Iowa, Barack Obama a saisi cette opportunité pour faire le bilan sur les promesses faites en 2008 après sa première victoire en Iowa.

Maintenir sa visibilité

Contrairement à l’UMP française qui s’est effacée lors des premières primaires socialistes en octobre 2011 (et qui l’a d’ailleurs beaucoup reproché à l’autre camp comme si il leur avait été interdit de s’exprimer durant la campagne socialiste), Barack Obama a quant à lui choisi d’exister. Je ne vous ferai pas le total des emails que j’ai reçus par son équipe de campagne, par Michelle Obama, par Barack Obama lui-même, des militants et même Eva Longoria (la classe !), mais ils ont été quotidiens durant la campagne républicaine pour les primaires 2012. Le staff de Barack Obama a ainsi réussi à capter l’attention de la population en maintenant sa visibilité sur Internet, via de (trop ?) nombreuses campagnes d’emailing et les réseaux sociaux.

Promesses tenues

C’est le 3 janvier 2012, jour du premier vote pour les primaires républicaines en Iowa, que Barack Obama publie sur Facebook une vidéo de son discours de victoire des primaires dans l’Etat de l’Iowa il y a exactement quatre ans, le 3 janvier 2008. Cette vidéo, intitulée « Promesses tenues », lui permet de faire le lien entre son discours de l’époque et les faits, et de prouver qu’il a su tenir ses promesses. Voici donc le bilan de son action :

  • Annoncé en 2008 : réforme du système de protection sociale. Accompli durant son mandat : la « Loi de la Protection des Patients et des Soins abordables ». Une avancée historique pour les Etats-Unis, qui bien que controversée, notamment par le camp républicain, permet de garantir une couverture santé à plus de 30 millions d’américains qui en étaient jusque là dépourvus.
  • Annoncé en 2008 : taxe sur les entreprises qui délocalisent et créent des emplois à l’étranger au profit des classes moyennes. Accompli durant son mandat : Barack Obama a augmenté l’impôt des grandes compagnies et diminué celui des familles travailleuses.
  • Annoncé en 2008 : donner une impulsion à la recherche et au développement pour diminuer la consommation de carburant et la dépendance en énergie pétrolière provenant de l’étranger, et ainsi réduire les coûts à la pompe. Accompli en 2011.
  • Enfin, une promesse difficile mais significative annoncée en 2008 : la fin de la guerre en Irak, et le retour de milliers de soldats dans leur foyer. Proclamée en 2009, et achevée le 20 décembre 2011.

Alors, oui, certains me diront que dans ces promesses tenues, beaucoup ne sont pas pleinement effectives dans la réalité actuelle. De multiples concessions ont dû être faites sur les textes de départ, et il reste encore des correctifs à mettre en place…

Barack Obama est en effet confronté à un système de check and balances, où le pouvoir législatif (représenté par le Congrès, divisé en deux chambres, le Parlement et le Sénat) a le même poids politique que le pouvoir judiciaire (la Cours Suprême) et le pouvoir exécutif (le Président). C’est ce qui rend la tâche encore plus difficile car nécessite le consentement de tous, et dans ce contexte, il faut saluer le travail accompli par Obama.

Et pour les promesses non tenues, on lui octroiera, je l’espère, les quatre ans à venir pour les accomplir.

Référence :

La vidéo de Barack Obama en Iowa (2008)

Cette entrée a été publiée dans Communication politique, Etats-Unis, Réseaux sociaux, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.