La Web politique en première ligne au Front National

Le Front National se démarque des autres partis français par sa présence sur le Web. En plus d’être en tête des recherches sur Google, Marine Le Pen et son parti déploie une véritable stratégie de webpolitique.

Le FN : en tête des partis politiques sur Facebook

Avec plus de 35 000 fans sur (allez, je le cite) Facebook, le parti de Marine dépasse de loin ses concurrents du PS (22 300 fans), d’Europe Ecologie-Les Verts (13 000 fans) et de l’UMP (11 500 fans).
Sur Twitter, le parti d’extrême droite n’assure pas encore une place de premier plan en termes d’abonnés. Cependant, Marine serait « en passe de voler la vedette à Nicolas Sarkozy sur Twitter. En mars, la présidente du Front a été citée dans 44 800 tweets sur les 580 000 analysés », selon une étude TNS-Sofrès (Source : Marianne).

Webpolitique et Front National. Antithèse, et pourtant…

Je ne pensais pas que cela m’arriverait un jour. Mon domaine de prédilection se retrouve mêler à un parti politique auquel je n’adhère ni du coeur ni de la raison. Mais voilà que le Front National déploie une stratégie web plus visible que les autres partis, et il me faut donc être impartiale et souligner l’effort. D’ailleurs, le FN va au-delà d’une simple présence sur les réseaux sociaux. Il s’apprête à développer une stratégie de relais-blog, où des blogueurs influents et « amis » pourraient diffuser l’information du parti au travers de leur média, ainsi qu’un site web destiné à contrer les arguments des militants anti-Lepen, une chaine TV sur Dailymotion…

Petit bémol néanmoins pour le FN : il manque une plateforme plus formelles et constructives que les réseaux sociaux qui seraient le lieu de débat et d’échanges des sympathisants. Manque de ressources ou peur des dérapages ?

Sources :

Les marinistes se déploient sur le web, sans contrôler leurs fans

Cette entrée a été publiée dans Communication politique, France, Réseaux sociaux, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.