Overdose de FN

Il ne s’agissait que d’une élection pour la direction d’un parti et pourtant, les médias en ont fait un événement majeur du weekend. Marine Le Pen succède sans surprise à son père au FN, et perpétue à sa manière la tradition ultra-nationaliste.

Une nouvelle présidente

Quel effroi en allumant ma télévision ce dimanche matin (certes un peu plus tard que d’habitude, repos dominical oblige): Marine Le Pen Présidente! Sur BFM, on ne parle que d’elle. Je change alors de chaîne d’info. Sur i-Télé, on retranscrit en direct sa nomination. A la radio, c’est pareil!

Congrès hypermédiatisé

Ce dimanche 16 janvier 2011, Marine Le Pen est sur toutes les ondes. On croirait presque qu’elle vient d’être élue Présidente de la République. Mais non (ouf!), ce n’est que le Congrès du FN de Tours. Je me demande d’ailleurs si les médias en avaient fait autant pour l’élection de Martine Aubry au sein du Parti Socialiste ou si c’est ma mémoire qui me fait défaut. Rassurez-moi…!

Cette entrée a été publiée dans Communication politique, France, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Overdose de FN

  1. Acouphene dit :

    C’est la mémoire 😉

    En vérité il est normal que les médias aient accordé une telle importance à l’élection de Marine Le Pen. Justement parce que c’est le père fondateur qui passe la main à sa fille un nombre incalculable d’années. C’est en réalité plutôt rassurant de voir que certains médias font leur travail pour ce qui est un événement majeur de la vie politique française (plus encore, incontestablement, que l’élection de Martine Aubry).

    PS : ces chaînes d’infos sont capables de consacrer des heures à quelque chose de totalement insignifiant… Il ne faut pas les regarder si vous avez des allergies 😉